Gestion Santé

Retourner à la liste des sujets traités.

Gestion Santé : Depuis 15 ans une information indépendante et sans conflit d'intérêt au service de votre santé

Faire une recherche Google sur Gestion Santé    Pour être tenu au courant des mises à jour : envoyez une demande par mail à gestionsante@gmail.com et lire nos billets sur google+


Journal de bord d'août 2013

La rubrique "Journal de bord" est le point d'entrée sous forme de billets de longueurs variées du site Gestion Santé depuis fin  2005.  Les billets sont éventuellement repris,  regroupés et actualisés sous forme d'article spécifique accessible depuis la page d'accueil lorsque le sujet le justifie. Comme pour les autres dossiers traités ailleurs sur le site j'espère pouvoir apporter des informations intéressantes et souvent difficilement accessibles au non spécialiste et tout cela d'une façon accessible et plaisante si possible ! Bonne lecture...

Journal de bord de Jacques Valentin Archives : - 12/16 - 04/16- 07/14 - 05/14 - 04/14 - 01/14 - 12/13 - 11/13 - 10/13 - 09/13 - 08/13 - 07/13 - 05/13 - 12/12 au 0313 - 08/12 - 06/12 - 04/12 - 03/12 - 02/12 - 01/12 - 11/11 - 10/11 - 09/11 - 08 et 06/11 - 02/11 - 12/10 - 10/10 - 09/10 - 05/10 - 03 et 04/10 - 02/10 - 01/10 - 12/09 - 11/09 - 04/09 - 01/09 - 10/08 - 08/08 - 04/08 - 11/07 - 09/07 - 05 et 06/07 - 04/07 - 03/07 - 02/07 - 01/07 - 12/06 - 11/06 - 10/06 - 09/06 - 08/06 -07/06 - 06/06 - 05/06 - 04/06 - 03/06 -02/06 - 01/06 - 12/05 - 11/05 -

Août 2013 : 31/08/13 - Favoriser la circulation et la détoxication minérale, la respiration mitochondriales et les effets du coQ10 avec le shilajit -

31/08/13 - Favoriser la circulation et la détoxication minérale, la respiration mitochondriale et les effets du coQ10 avec le shilajit

Le shilajit est un produit bitumineux brun - noir, provenant de formations naturelles dans les tourbières ou de l'exsudation de certaines roches. Le produit se forme à partir de la décomposition des matières organiques, essentiellement d'origine végétales et il est donc proche de l'humus riche en carbone. Ces produits donnent des composés phénoliques riches en acides fulviques et humiques et contiennent aussi des minéraux et d'autres composés organiques en quantité variables suivant les plantes et les roches d'origine. Le nombre de composants minéraux et organiques du shilajit est très élevé. On fait en général référence au dosage en acide fulvique des produits, qui est en général de l'ordre de 60% dans les produits de bonne qualité, le plus connu étant celui de la marque PrimaVie. Une grande partie des produits provient des himalayas qui possèdent d'importants dépôts (lire Wikipedia anglais).

Le shilajit est traditionnellement utilisé dans certains systèmes de médecine traditionnelle, comme la médecine ayurvédique, où son utilisation est très ancienne, mais on l'utilise aussi en Europe centrale et en Russie.

Le shilajit favorise les échanges d'ions métalliques des métalloprotéines, en particulier au niveau hépathique, ce qui favorise la circulation des métaux vers et depuis les métalloprotéines et facilite la détoxication d'ions métalliques néfastes, comme le cadmium et l'assimilation d'ions minéraux bénéfiques.

Le shilajit a bénéficié ces dernières années d'études scientifiques de bonne qualité. Récemment la Life Extension Foundation a, par exemple, reformulé certains de ses compléments de chrome pour les complexer dans des extraits de shilajit. Cette forme de chrome a été intégrée dans son Life Extension Mix (voir notre analyse de ce multi-complément haut de gamme).

Le shilajit peut être intégré dans des protocoles de reminéralisation ou de détoxication où on pourrait, à mon avis, envisager de le combiner avec l'utilisation du Pectasol, un produit breveté apportant un extrait santardisé de pectine de citron modifiée, coûteux, mais très efficace en matière de détoxification pour éliminer les métaux toxiques et les xénobiotiques.

Un autre effet du shilajit découvert plus récemment, est sa capacité à renforcer les effets mitochondriaux du CoQ10 (sur le coQ10, lire notre page). Le shilajit stabilise le CoQ10 dans la mitochondrie et facilite le transport des électrons, renforçant de ce fait très sensiblement le rendement énergétique des mitochondries et leur capacité à synthétiser l'ATP. Selon LEF, la combinaison des acides fulviques et des dibenzo-α- pyrones sont les principaux responsables de ces effets.
Ces effets étant bien documentés dans différentes recherches, cela a amené, dès 2009, la Life Extension Foundation a créer des compléments de coQ10 mélangés avec du shilajit (lire la page de leur magazine sur le sujet). Le dosage efficace semble assez modeste puisqu'il suffit d'utiliser une quantité égale de shilajit et de coQ10.

J
usqu'à une date récente les compléments en shilajit était relativement coûteux et je n'avais pas abordé la question sur Gestion Santé, tout en suivant avec intérêt l'évolution des connaissances sur le sujet après des lectures dans la revue NutraNews, y a une dizaine d'année, dans des articles qui m'avaient beaucoup intéressés.

Depuis quelques mois j'ai noté l'apparition d'une nouvelle marque américaine Sunfood spécialisée dans les "super-aliments", comme des poudres de baies riches en nutriments utiles. Or Sunfood vient de sortir un extrait de shilajit qui semble a priori être d'une qualité comparable aux produits de référence
. Le produit de Sunfood est en effet concentré à 60% d'acide fulvique. Le produit s'appelle Sunfood, Himalayan Shilajit Powder. Je l'ai trouvé chez iherb pour environ 29€ les 100g (Voir notre rubrique Fournisseurs). Ce produit en poudre présenté en vrac en sachets de 100g coute plus de trois fois moins cher au gramme que les prix des produits disponibles en gélule.

Compte tenu du prix actuel et de l'ensemble des effets combinés du shilajit, il me semble que l'on peut maintenant envisager de l'intégrer dans un protocole de complémentation. Attention le produit attire l'eau et a une forte tendance à se compacter et à durcir et il est alors difficile de le délier (le raper au besoin). Une fois le sachet ouvert il vaut donc mieux le mettre dans un récipient hydrophobe. Quelques centaines de mg par jour semblent suffisant. Je conseille de le dissoudre dans une boisson style café ou ricoré, le goût est légèrement amer et pas très agréable mais supportable et c'est le meilleur moyen de le diffuser au maximum dans l'organisme.

Retourner à la liste des sujets traités.

Ce site est administré par Jacques Valentin. Tous les articles présentés ici ont pour but de vous inciter à une réflexion ouverte et critique. Je ne suis pas professionnel de santé. Les articles présentant des médicaments, des compléments alimentaires, des aliments, des techniques de bien être et de santé n'ont pas pour but de vous inciter à les utiliser ou à les consommer, ni de se substituer à un avis médical autorisé! Les informations disponibles sur le site peuvent comporter des erreurs, des lacunes ou des omissions et ne visent pas à l'exhaustivité; merci d'en tenir compte lors de votre lecture. D'une façon générale, je ne peux que vous inciter à vous documenter, à prendre plusieurs avis et à faire preuve de retenue et de bon sens que ce soit en matière de médecine traditionnelle ou alternative et plus largement pour tout ce qui concerne la gestion de votre santé.

Contenu sous copyright © 2001 Jacques Valentin (ou autres auteurs suivant indications). Tous droits réservés. Aucune portion de ce site Web ne peut être copiée ou reproduite sans permission expresse. Questions et commentaires sont à adresser à gestionsante@gmail.com

Créé le 31/08/13. Dernière modification le 31/08/13.